CBD : les intéractions à connaître avant d’en consommer

Le cannabidiol ou CBD est un composant à 45 % du cannabis. Il est légalement autorisé pour une consommation dosée : produits de beauté, produits de santé ou pour alimentation. Il est tout de même recommandé de voir les interactions et les relations de cette substance avant de la consommer.

Les effets du CBD et les médicaments

Le CBD peut interagir avec d’autres produits naturels, produits alimentaires ou avec des médicaments. Les interactions avec le CBD peuvent s’avérer être faibles, fortes ou gravitationnelles. Les médicaments sur ordonnance ou même ceux en vente libre interfèrent souvent avec le CBD. Les nouveaux médicaments anti dépresseurs et ceux contre le rhume et la grippe associés au CBD n’ont qu’une interaction faible telle que la somnolence. D’autres interactions médicamenteuses avec le CBD sont dangereuses car la dose est parfois doublée. Il se peut que le CDB empêche aussi d’autres médicaments d’agir librement chez le consommateur. Les anticoagulants, les médicaments pour le cœur, les médicaments qui ont une incidence sur l’enzyme du foie peuvent avoir des interactions nocives sérieuses s’ils sont consommés avec le CDB.

Les actions du CBD avec les produits naturels

Avant de consommer le CBD, il faut savoir que certains aliments et produits naturels peuvent doubler l’effet désiré du CBD. L’alcool, la mangue, le café si à consommation poussée pourraient stimuler un peu plus les effets de sensations du CBD. Les produits naturels considérés comme sédatifs ayant les mêmes propriétés que le CBD sont aussi déconseillés pour une même prise. Ces compléments alimentaires naturels sont l’acore, le pavot de Californie, l’herbe à chat, le houblon, le cornouiller, la sauge ou encore le millepertuis. Les interactions avec le CBD peuvent être positives et optimiser ses vertus en s’associant avec les produits médicamenteux et naturels par une réduction du dosage.

Les recommandations sur la consommation du CBD

Si le consommateur ou le patient est sous traitement de médicaments, il faudra effectuer un test avec le pamplemousse qui permettra de voir si les interactions avec le CBD lui sont nocives ou non. Le pamplemousse et le CBD ont les mêmes effets sur les médicaments. De plus, l’organisme de chaque consommateur présente différemment ses tolérances et ses intolérances. Le CBD à consommation modérée offre des bienfaits thérapeutiques mais ne peut encore remplacer le traitement médical. Sa consommation doit donc être surveillée et conseillée par un médecin. Les femmes enceintes ou en allaitement, les jeunes de moins de dix-huit ans se voient être interdits dans la consommation des produits CBD.

Les terpènes et le CBD : définition et présentation
Guide d’achat : ce qu’il faut savoir avant d’acheter du CBD sur internet