Le cannabidiol (CBD) : Est-elle légale en France ?

CBD

Le cannabidiol ou CBD est un produit issu du traitement de la fleur de chanvre. Il est reconnu pour ses vertus au niveau de la santé et du bien-être. Cependant, dès qu’on parle du cannabis, on pense toujours à la drogue illégale. Ainsi, vous vous demandiez s’il est légal de vendre et de consommer du cannabidiol en France. La réponse est simple, le cbd est totalement différent du cannabis qui contient une forte concentration de THT, celui qui agit directement sur le système nerveux rendant le consommateur « stone ».

Le CBD est un produit légal, mais pas le THC

Avant tout, il ne faut en aucun point confondre le cannabidiol et le cannabis. Le premier est légal sous plusieurs formes en France et dans d’autres pays européens. Le second, autrement dit le cannabis est formellement illégal pour la seule raison qu’il est la drogue elle-même. En effet, le cannabidiol, connu sous le sigle cbd, n’est que l’un des composants des substances actives contenues dans la fleur de chanvre. Il n’a pas les effets psychologiques du THC, celui qui peut vous rendre rapidement « stone ».

En outre, le « cannabis », le produit qui renferme un fort taux de concentration de tétrahydrocannabinol (THC) est toujours considéré comme une drogue. Dans cette optique, la vente, tout comme la consommation d’un tel produit est interdite dans tout le territoire de l’Hexagone et dans d’autres pays du monde. Par contre, le cannabis contenant une forte concentration de cannabidiol, est totalement légal dès lors que ses taux de THC ne dépassent pas 0,2 %.

Cependant, la loi n’est pas pour autant clair sur ce propos. Actuellement, aucun dispositif ne mentionne que le cannabidiol est légal en France ou qu’il ne l’est pas. Quoi qu’il en soit, il peut être vendu en tant qu’huile essentielle ou e-liquide servant à alimenter une cigarette électronique. Mis à part cela, le cbd en ligne peut également être vendu sous forme de gélule, de pâte, etc. En somme, l’achat de CBD n’est pas du tout interdit en France, contrairement au THC.

Cannabidiol vs Tétrahydrocannabinol

Bien que le Cannabidiol et le Tétrahydrocannabinol soient imperceptibles, pourtant ils sont très distincts. Ce sont les plus connus des centaines de cannabinoïdes dans la fleur de chanvre. Et chacun a ses propriétés particulières. Le THC est notamment reconnu pour ses effets psychoactifs. Il modifie rapidement l’état de conscience en agissant sur le cerveau. En consommant par exemple du cannabis ayant une forte concentration de THC, vous « planez » tout en ressentant du bien-être, de l’euphorie, de la relaxation. Parmi les effets visibles, vous pouvez avoir des yeux rouges, des pupilles dilatées, des paranoïas ou encore des anxiétés.

Le cbd en ligne, quant à lui, n’a rien à voir avec les effets du THC. En d’autres termes, il n’est en aucun point un produit psychoactif. Il ne provoque ni crise d’angoisse ni anxiété. Au contraire, il est reconnu en vertu de ses propriétés thérapeutiques avantageuses. Le cannabidiol permet particulièrement d’atténuer les inflammations et les douleurs, d’alléger les souffrances de crises d’angoisse, de réduire l’anxiété et la dépression. Aussi, les études plus poussées ont permis de démontrer l’efficacité d’un tel produit sur le traitement de certaines pathologies comme l’Alzheimer ou l’épilepsie. Il présente certes une nocivité très faible et ne présente aucun risque addictif.

Les règlementations à respecter sur la vente et l’achat de cbd

En France, même si l’achat de cbd et sa consommation sont légaux en France, ce produit doit quand même respecter la législation du marché du CBD. Il est formellement interdit de présenter les produits contenant du cannabidiol comme un remède ayant des vertus thérapeutiques dépassant le stade du bien-être. Ils doivent être considérés comme des produits compléments alimentaires. Il est aussi interdit de faire de la publicité du cannabidiol auprès des patients et des consommateurs. Seuls les pharmaciens peuvent informer les acheteurs sur les vertus thérapeutiques d’un tel produit.

Même si les risques liés à la consommation de cette substance durant la grossesse sont peu connus, il est déconseillé d’en prendre durant la grossesse et pendant la période de l’allaitement. La vente des produits à base de la fleur de chanvre est interdite à toutes personnes moins de 18 ans. De plus, les fleurs de CBD ne doivent pas être fumées. Les vendeurs en ligne ou dans les boutiques physiques ne peuvent pas mentionner le terme « cannabis » pour faire la promotion de leurs produits à base de cannabidiol.

Vapoter du CBD pour lutter contre les addictions notamment au cannabis
Consommation du CBD : pourquoi préférer la vaporisation ?